Écotourisme : une formule essentielle au développement durable

L’Écotourisme est défini de façon générale comme un tourisme à faible impact sur l’environnement. Il diffère du tourisme traditionnel en permettant au voyageur de s’imprégner des valeurs des régions visitées. Cela tient aussi bien au paysage physique qu’aux aspects culturels de la région en question. L’Écotourisme profite en outre au développement durable économique de lieux souvent appauvris.

Comment l’Écotourisme a-t-il vu le jour ?

L’Écotourisme et ses concepts voisins ont émergé du mouvement écologiste dans les années 1970. La formule de l’Écotourisme elle-même n’a pas été adoptée comme concept de voyage qu’à la fin des années 1980. La motivation de cette approche est la sensibilisation croissante à l’environnement. Elle tient aussi sur la volonté de visiter des sites naturels plutôt que de construire des sites touristiques.

Plusieurs organisations spécialisées dans l’Écotourisme se sont développées au fil des ans. Beaucoup d’experts en la matière ont aussi fait leur apparition. Martha D. Honey, PhD, cofondatrice du Centre pour un tourisme responsable, par exemple, figure parmi ces grands experts en Écotourisme.

Développement durable d’une formule de voyage écotouristique

De nombreux types de voyages sont maintenant classés dans l’Écotourisme. La plupart d’entre eux ne constituent pas toutefois vraiment un Écotourisme. Ils ne mettent pas en effet l’accent sur les facteurs clés d’une telle formule. Cela inclut notamment la conservation, l’éducation, les voyages à faible impact et la participation sociale et culturelle dans les lieux visités.

Pour correspondre à de l’Écotourisme, un voyage doit respecter un certain nombre de principes. Il s’agit de minimiser l’impact de la visite du lieu. Cela tient tout particulièrement à l’utilisation des routes. Les promoteurs touristiques doivent construire dans le respect et la sensibilisation pour l’environnement et les pratiques culturelles.

Le tourisme devrait offrir des expériences positives aux visiteurs et aux hôtes. Cela implique la fourniture d’une aide financière directe pour la conservation. Les populations locales devraient également profiter des aides financières et de l’autonomisation, entre autres avantages. Le voyageur devrait quant à lui être sensibilité au climat politique, environnemental et social du pays hôte.

Favoriser la stabilité économique à travers l’Écotourisme

Le monde actuel est très diversifié. Il est peuplé de personnes éclectiques qui vivent de la terre et dépendent de ce que la nature fournit. Les attractions touristiques commerciales sont limitées à une zone spécifique. Cela ne signifie pas toutefois qu’ils n’affecteront pas les communautés.

Les grandes entreprises ont tendance à changer le mode de vie de certains autochtones selon ce qui est le plus rentable. Les habitants sont souvent obligés de se déplacer quand cela se produit. Cela les affecte tant physiquement que mentalement compte tenu du stress associé au déménagement.

Beaucoup de cultures indigènes ont été abusées, voire totalement détruites, pour la promotion du tourisme traditionnel. Les choses peuvent toutefois être envisagées différemment, et notamment à l’aide de l’Écotourisme. Voyager vers les attractions locales apporte des expériences passionnantes. Le financement accordé à ces lieux est partagé avec la communauté. Cela contribue à créer plus d’emplois et donc à stimuler l’économie locale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *